Léa Groeninck

PENDULE

Surface ardoise, mécanisme de métronome, plume, craie

Ce projet est né d’une volonté d’exprimer le temps non pas de manière rationnelle, lisible et quantifiable, mais plutôt de manière symbolique et poétique. À l’image de l’usure créée par le temps, des couleurs qui se ternissent, des matériaux qui se dégradent, la plume que j’utilise ici vient altérer la surface crayeuse. Cet objet fonctionne de haut en bas. Il a un début et une fin. On règle la vitesse du mécanisme, celui-ci balayant alors la surface en rythme. Il descend petit à petit, la poudre de craie essuyée vient se poser sur la surface horizontale, un nouveau dessin apparait alors sur l’ardoise. Il s’agit d’un objet à contempler qui propose une notion de temps tant bien visuelle qu’auditive.

Mécanisation Mécanisation Mécanisation Mécanisation Mécanisation Mécanisation